Logo Académique 2018 GRETA CDMA

Une passion pour la mode

Le parcours déroutant d’Ana Laura Cervantes, formation Bac pro Métiers de la Mode – vêtement en 2013/2014

1 – Pouvez-vous nous décrire votre parcours avant d’intégrer la formation Bac Pro métiers de la mode – vêtement ?

Je suis née au Mexique et à l’âge de 12 ans j’ai commencé un atelier de coupe-couture au collège. A 15 ans, j’ai eu mon diplôme comme auxiliaire de technicien dans l’industrie textile (robe).

La création et la couture me plaisaient beaucoup. Je faisais des vêtements pour moi et mon entourage. J’ai dû arrêter la création car mon métier d’animatrice radio et maitresse de cérémonies me prenaient beaucoup du temps.

Voici quelques créations perso avant 2003 :

Maillot de bain
Photographe Guillermo Navarro de Alba
Mannequin Ana Laura Cervantes
Body en dentelle
Photographe Guillermo Navarro de Alba
Mannequin Ana Laura Cervantes

2 – Qu’est-ce qui vous a amené aux métiers de la mode ?

Arrivée à Paris en 2005, j’ai travaillé comme hôtesse de vente dans une boutique de prêt-à-porter féminin. C’est dans cette boutique que j’ai vu que je pouvais aussi proposer quelque chose dans la mode car j’ai toujours aimé la haute couture.
En reconversion professionnelle je n’ai pas hésité à suivre ma deuxième passion (après l’animation radio, TV) et quoi de mieux que Paris pour continuer mon parcours dans la mode.

3 – Pourquoi avoir choisi la formation du GRETA de la Création, du Design et des Métiers d’Art ?

Le GRETA propose des formations diplômantes et conventionnées. Il est également réputé pour ses formateurs et le programme strict.

4  – Quels ont été les points forts de la formation ?

 Le rythme et le programme de travail sont strictes, cela nous permet d’apprendre la discipline et de nous préparer pour le travail en entreprise.

Les stages, car nous avons pu postuler dans toutes les  maisons de couture et nous immerger dans le milieu du travail. Apprendre et mettre en place tout ce qu’on a appris pendant notre formation au GRETA CDMA.

De mon côté, j’ai eu l’opportunité d’effectuer des stages dans des maisons de créateurs luxe, robes de mariées et haute couture. Percer dans le milieu, me faire une place et créer mon propre réseau dans la mode.

Les installations et le matériel pour travailler, car nous avons les mêmes matériels que dans les ateliers de maisons de couture.

5 – Votre connaissance et votre vision du métier ont-t-elles évolué ?

Absolument, car suite à cette formation j’ai appris l’exigence du marché du travail dans le luxe et dans la haute couture. Avant de me former à Paris, j’ignorai que je pouvais aussi avoir le niveau pour travailler non seulement à Paris mais partout dans le monde. J’ai pris beaucoup d’assurance, car quand on est née à l’étranger on ne voit que la face visible de la haute couture.

6  – Suite à cette formation, vous considérez-vous plus créatif et donc plus efficace sur le marché de l’emploi ?

Cette formation m’a tout apporté pour le travail de prototypiste. Je suis devenue plus créative, plus exigeante, plus minutieuse et logiquement cela m’a donné aussi envie d’aller plus loin.

7 – Et aujourd’hui, que faites-vous ?

Suite à mon deuxième stage lors de ma formation « bac pro Métiers de la mode vêtements », j’ai été appelée pour travailler chez un créateur de robe de mariées sur mesure également sous-traitant pour les maisons de haute couture. Donc j’ai travaillé pour la confection des créations de Stéphane Rolland, Ralph and Russo, Karl Lagerfeld, Dina JRS, Yiqing Yin, Jacqueline Coq. J’ai voulu évoluer encore dans mon parcours, donc j’ai décidé de me former dans le modélisme.
Les formateurs du Greta CDMA au lycée Paul Poiret et les créateurs que j’ai connus pendant mes premiers stages m’ont beaucoup apporté, ils m’ont transmis leur passion pour la mode et aussi l’envie d’apprendre aux nouvelles générations notre savoir faire français.

Aujourd’hui je travaille pour le Dressing Club comme modéliste pour la réalisation de robes de mariées de A à Z, de la marque « Alba ».

Voici quelques photos :

Robe Dolce Vita
Photographe Henri Buffetaut
Mannequin Typhanie Bayol
© Alba-Mariage
24H dans la vie d’une femme
Photographe Henri Buffetaut
© Alba-Mariage

Je suis aussi créatrice-modéliste pour ma propre marque des vêtements « Ana Laura Cervantes »

Mes créations sont sur la plateforme de nouveaux créateurs luxe « Esprit-inédit »

Et je suis aussi devenue formatrice « coupe-couture » pour les cours du soir de la Mairie de Paris et pour le Greta CDMA.

Voici quelques créations, en exclusivité pour Eprit-inédit :

Top Jessica jupe Rosamaria
Photographe Christian Tapie
Mannequin Teresa Rugo
© Esprit-inédit
Top Jessica jupe Rosamaria
Photographe Christian Tapie
Mannequin Teresa Rugo
© Esprit-inédit
Top Jessica jupe Rosamaria
Photographe Christian Tapie
Mannequin Teresa Rugo
© Esprit-inédit

 

Venez-nous rencontrer aux journées portes ouvertes du Lycée Paul Poiret les vendredi 1er et samedi 2 février 2019 de 9h à 17h

21 rue de Sambre et Meuse
75010 PARIS
01 44 08 87 77